Être rappelé

Engins de chantier selon la R482

CACES

Catégorie : A, B1, C1, D, E, F, G

Sessions : Formations initiales et recyclages

Durée de Validité : 10 ans

FORMATION ORGANISEE EN INTER/INTRA-ENTREPRISES

Dates et tarifs : nous consulter

Formation éligible au CPF

A

Engins compacts de masse ≤ 6 tonnes

B1

Engins d’extraction à déplacement séquentiel de masse > 6 tonnes

C1

Engins de chargement à déplacement alternatif de masse > 6 tonnes

D

Engins de compactage de masse > 6 tonnes

E

Engins de transport de masse > 6 tonnes

F

Chariots de manutention tout-terrain de masse > 6 tonnes

G – Conduite des engins hors production 

DUREE

Entre :

  • 2 jours soit 14 heures
  • 5 jours soit 35 heures

PUBLIC CONCERNE

Toute personne appelée par ses activités à conduire, même occasionnellement un engin de chantier. (Article R.4323-55 du Code du Travail).

Pour les PAH (personnes atteintes de handicap), merci de nous contacter.

PRE-REQUIS

  • Être âgé de 18 ans minimum
  • Savoir lire, comprendre et retranscrire le français
  • Effectif : 1 personne minimum – 6 personnes maximum

INTERVENANT

  • 1 technicien de formation spécialiste de l’utilisation et de la manutention mécanisée des engins de chantier.
  • 1 testeur certifié pour réaliser les TESTS CACES® R482

PROGRAMME CACES R482

OBJECTIFS DE LA FORMATION

  • Situer le rôle des instances et répertorier les obligations que lui impose le respect, à son niveau, de la réglementation
  • Comprendre le fonctionnement des principaux organes et équipements de l’engin pour l’utiliser dans des conditions optimales de sécurité et assurer les opérations de maintenance qui sont de son ressort
  • Repérer les risques inhérents à un trajet à parcourir, expliciter et justifier les mesures de sécurité qu’il devra mettre en œuvre
  • Obtenir son CACES (certificat d’aptitude à la conduite en sécurité)

EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLES A FOURNIR PAR LE PARTICIPANT

Chaussures de sécurité, casque, gants, lunettes…

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

A l’issue de la formation, l’apprenant doit être capable de :

  • Identifier les bases de la réglementation et les principaux textes de la sécurité sociale
  • Identifier les principaux types d’engins, les caractéristiques principales et le fonctionnement des principaux organes de service et de sécurité
  • Identifier les principaux risques inhérents à la fonction, les règles de conduite, de circulation, de stationnement et les dispositions générales de sécurité
  • Être capable de réaliser en sécurité les opérations prescrites impliquant la mise en œuvre des engins

MOYENS & MODALITES D’EXECUTION

Inter-entreprises Intra-entreprise
ARDROM FORMATION CLIENT ARDROM FORMATION CLIENT
Formation en présentiel sur site
Vidéo projecteur

Ordinateur

Engins de chantier + accessoires
matériel pédagogique
Feuille d’émargement signée matin & après-midi

CONTENU DE LA FORMATION

CONNAISSANCES DE BASE DU CODE DE LA ROUTE

  • Identification et connaissance de la signalisation en vigueur Des panneaux de signalisation routière
    • Tous les panneaux de danger (Série A),
    • Les principaux panneaux d’interdiction et d’obligation (Série B),
    • Les panneaux particuliers à la signalisation de chantier.
    • De tous les signaux relatifs aux interdictions et aux régimes de priorité = panneaux et feux,
    • Des lignes de signalisation au sol des voies de circulation.
    • Connaissance des règles fondamentales liées aux manœuvres particulières :
    • Changement de direction,
    • Dépassement d’autres véhicules,
    • Franchissement d’intersections,
    • Règles d’interdiction de stationnement en ville et sur route.

  • Véhicule
    • Connaissance des équipements réglementairement obligatoires pour autoriser des engins sur pneus non immatriculés à circuler sur la voie publique
    • Règles particulières de circulation des engins de TP, des véhicules prioritaires, des engins spéciaux notamment les engins « hors gabarit routier » = signalisation, vitesse, consignes
    • Obligations découlant de l’article L1° du Code de la Route sur l’imprégnation alcoolique.

  • DEVOIRS ET RESPONSABILITES DES CONDUCTEURS D’ENGINS

  • Les prescriptions de textes réglementaires applicables, pour les secteurs considérés, aux engins de chantier :

    • Circulation, Examens, Vérifications, Travaux de voisinage des lignes électriques
    • Les risques spécifiques dus aux travaux en tranchée
    • Le port des protections auditives
    • La recommandation « l’utilisation et l’entretien des engins de chantier » de la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie.
    • Les catégories d’engins susceptibles d’être confiés à un salarié selon « l’autorisation de conduite » délivrée par son employeur.
    • Les informations spécifiques à un chantier (de nuit, au bord de l’eau, en souterrain, sur ouvrage d’art…).
    • Les responsabilités et pénalités encourues.

TECHNOLOGIE ET CONNAISSANCE DE L’ENGIN

  • Les différents organes
    • Description et terminologie
    • Caractéristiques technologiques
    • Chaîne cinématique et principe de fonctionnement d’un système hydraulique
    • Transmission et circuit de freinage
    • Les différents équipements de travail et leurs fonctions
    • La préparation à la mise en route (inspection visuelle, précautions à prendre, vérification :
    • L’équipement de protection individuel (EPI) du conducteur
    • Le contrôle visuel des différents éléments de l’engin (boulonnerie, amorces de rupture, châssis, pneus, fuites)
    • Les niveaux et appoints journaliers
    • L’accès en montée et en descente de l’engin
    • La propreté de l’espace cabine
    • La visibilité depuis le poste de conduite
    • La mise en œuvre des sécurités
    • La mise « sous tension » : interprétation des symboles du tableau de bord, pictogrammes, fonction « Test »
    • La mise en route moteur
    • Le contrôle du tableau de bord
    • Les temps de chauffe (moteur, transmission et équipements)
    • Le contrôle sous pression

  • Les précautions lors de l'arrêt (arrêt normal ou pour intervention d'entretien)
    • Le stationnement de l’engin (horizontalité)
    • Le positionnement des équipements y compris leur calage lors d’intervention
    • La mise en œuvre des sécurités (leviers au point mort, « mise en sécurité »
    • La procédure d’arrêt moteur
    • La consignation

  • RISQUES INHERENTS A LA FONCTION & REGLES DE CONDUITE

    • Concernant les risques mécaniques engendrés par les parties mobiles chaîne cinématique et connaissances des différents circuits : lubrification, refroidissement, alimentation en air, circuit carburant
    • Concernant le risque électrique, les différents branchements électriques, les batteries, l’assistance au démarrage
    • Concernant les risques chimiques liés aux produits ‘graisses, solvants, nettoyants, peintures…) carburants
    • Concernant les risques physiques liés aux circuits hydrauliques, gonflage des pneus
    • Concernant le risque incendie – explosion, production d’hydrogène lors de la charge des batteries, extincteur spécifique,
    • Concernant les risques spécifiques lors de l’opération de :
    • Levage : Sécurité hydraulique pour la fonction levage, méthode d’élingage, points de préhension, ballant, contact électrique aérien
    • Élévation de personnes : réglementation
    • Chargement, déchargement
    • Transport : Réglementation, arrimage, stabilité, notamment pour la catégorie 10

  • LES REGLES DE CONDUITE

    • Les règles générales de sécurité communes à toutes les catégories d’engins
    • Concernant tant le conducteur lui-même que vis-à-vis des tiers, en phase de :
    • Travail sur chantier,
    • Déplacement sur chantier, sur route,
    • Chargement sur porte-engins.
    • En particulier, la gestuelle de commandement de manœuvre.

  • EXERCICES PRATIQUES

    • Prise de poste
    • Vérifications avant utilisation
    • Prise en mains des engins
    • Exercices divers adaptés aux catégories d’engins concernés
    • Fin de poste

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

  • 1 contrôle des connaissances théoriques
  • 1 contrôle des connaissances du savoir-faire pratique

VALIDATION DU STAGE

Le CACES® correspondant aux catégories évaluées sera délivré au conducteur ayant passé avec succès les tests théoriques et pratiques. La théorie est valable 1 an au sein du même organisme. À la suite de la réussite de votre formation, un certificat d’aptitudes à la conduite en sécurité (CACES®) vous sera remis.

Demande de rappel

Vous souhaitez :

Vous êtes intéressé par :

En savoir plus